Niveau 3 - Mention Complémentaire Joaillerie (RNCP5648)

#ACADÉMIEDULUXEDURABLE

#SUSTAINABILITY #PRODUCTIONDURABLE #PRESERVATIONDESSAVOIRFAIRE

Pour accéder à la fiche FRANCE COMPETENCES de ce diplôme, cliquez ici.

MC5 Joaillerie

Fiche RNCP n° 832, Décret n° 2001-286 du 28 mars 2001 portant règlement général de la mention complémentaire

Code NSF 223 : Métallurgie (y.c. sidérurgie, fonderie, non ferreux...)

Niveau de qualification 3.

Les points forts de ce diplôme

Un véritable programme supérieur qui aborde les techniques et savoir-faire de la joaillerie.

Focus sur les préparations pour le sertissage (mise en pierres et mise à jour complexes) ainsi que sur les assemblages plus techniques.

Méthodologie pour l’usage des pierres dans le cadre du sertissage en joaillerie.

Rédaction d’un dossier décrivant une situation professionnelle en vue du passage de l’examen.

La Mention Complémentaire est un diplôme de Niveau 3 délivré par le Ministère de l’Education Nationale.

Les conditions d’accès

Le cursus est ouvert aux titulaires du CAP Art et Techniques de la Bijouterie option Joaillerie.

Un entretien préalable permettra de déterminer les motivations et le projet professionnel du candidat. Le candidat présentera des pièces abouties en métal et en cire.

Un test technique permettra d’évaluer le niveau du candidat. Ce test donnera lieu à une appréciation commentée.

Après inscription en candidat libre, vous passerez les épreuves de la Mention Complémentaire en Joaillerie. Il est nécessaire de valider l'ensemble des épreuves professionnelles pour obtenir le diplôme. Vous pouvez vous référer à la fiche France Compétences ci-dessus pour plus d'informations.

Ce cursus est également proposé en alternance (contrat de professionnalisation).

2021 2022 MC - Calendrier.pdf
L'Académie des Métiers d'Art - Programme Mention Complémentaire.pdf
2021 - Livret d'apprentissage.pdf

Chaque année, l’Académie des Métiers d’Art s’associe à une entreprise dans le cadre du parrainage de la Mention Complémentaire Joaillerie.

En début d’année, le parrain pose une question, centrée sur l’une de ses problématiques (marketing, fabrication, création) à laquelle les élèves doivent répondre sous la forme d’un mémoire et d’une soutenance devant Jury.

Ce travail a donné lieu à de très belles réalisations au fil des années sous l’égide de Swarovski, Lorenza Paris, Mathon Paris, Agatha Paris, Piat, Amélie Viaene, Hermès, les Néréïdes ou encore le SPEF !

Taux d'obtention de la certification sur le nombre d'apprentis présents à l'examen : 100 %

Taux d'emploi à 6 mois : 72 %

Taux d'emploi à 1 an : 86 %